Réouverture de la bibliothèque au CRE de Malika

Samedi 05 mai 2018, le Maire de Malika a procédé à la réouverture de la bibliothèque du centre de ressources éducationnelles (CRE) dans sa Commune. C’etait en présence des conseillers, des représentants de la Direction de l’Alphabétisation et des Langues Nationales (DALN), du Centre National de Ressources Educationnelles (CNRE) du Ministère de l’Education Nationale, des promoteurs du projet et les membres du Club UNESCO engagés dans la gestion de ce centre à Malika. La présence du Maire de Malika à cet évènement marque l’importance que la Commune porte à ce CRE qui fait partie du patrimoine communal. A noter que le premier bâtiment de ce centre a été construit en 1995 dans le cadre de la promotion de  l’accès à « l’Education pour Tous ».

 

ouverture Biblio Malika 5 5 18

La bibliothèque veut ouvrir l’accès à la documentation et à l’outil informatique. Ceci doit permettre à la jeunesse vitale de contribuer au développement de leur Commune. Pour chacun la bibliothèque avec l’outil informatique ouvre une possibilité de renforcement de compétences dans le cadre des objectifs du millénaire des Nations Unies.

Avec un programme d’activités, le Club UNESCO va promouvoir la pratique de la lecture dans la vie quotidienne, la visibilité des plans d’activités locales et un dialogue constructif entre les citoyens.

En plus de la réouverture de la bibliothèque, le Maire de Malika et des représentants du Ministère de l’Education Nationale avec une centaine d’intéressés, dont des parents et amis des enfants ont inauguré leur cours d’Alphabétisation logé dans ce CRE. Ce cours entre dans le cadre du projet « 1000 places pour les enfants sourds au Sénégal ».

DSC05919

Dans leurs allocutions les autorités n’ont pas manqué de féliciter les membres du Club UNESCO qui ont rétablit la place du Centre dans le tissu éducatif et culturel de Malika. Pour ceci l’appui des donateurs Néerlandais, le UNESCO Centrum Nederland (UCN) et la Fondation Kemperstichting (KS) a été très apprécié.

Dans son allocution le Maire soulignait que certaines compétences dans le domaine de l’éducation et de la santé ont été transférées du pouvoir étatique vers les collectivités locales. L’appui que la Commune de Malika donne à cette bibliothèque sous la responsabilité du club UNESCO et également au Foyer de sourds logé dans ce CRE sous la responsabilité de l’association des parents et amis d’enfants sourds, montre qu’elle s’engage avec du concret pour la nouvelle mission qui lui a été assignée.

DSC05921.jpg

Le représentant de la DALN a mis l’accent sur le potentiel que renferment les langues nationales et l’alphabétisation pour l’ouverture de l’accès à l’Education pour Tous. En ceci l’ensemble des Communes du Sénégal avec des CRE peuvent s’inspirer de cet engagement à Malika. Il donne l’assurance que la DALN sera toujours à l’écoute de ce genre d’initiatives qui prennent naissance à la base dans la société.

Le représentant du CNRE se réfère à une proposition de projet dans laquelle le CNRE et des partenaires, se préparent à accompagner les Communes avec des CRE et des clubs UNESCO au Sénégal, avec de pareilles réalisations. Ainsi le CRE avec le club UNESCO de Malika peuvent servir de référence.

DSC05923

Le président de la fondation KS et conseiller de l’UCN aux Pays-Bas, félicite la Commune de Malika et son Club UNESCO avec cette réouverture de la bibliothèque et le cours d’alphabétisation des enfants sourds sous la responsabilité de leurs parents et amis. Ce n’est que deux volets dans un ensemble d’activités par lequel ce CRE se manifeste comme patrimoine socioculturel et éducatif de la Commune de Malika. Rappelons que c’est l’ensemble de petits efforts qui produisent une grandeur. Avec de telles réalisations la Commune et le club ne seront jamais seuls.

DSC05925

En conclusion le président du club UNESCO de Malika a tenu à remercier le Maire, les conseillers et l’ensemble des travailleurs de la Mairie, les membres du club UNESCO, les donateurs l’UCN et KS qui ont participé à ces réalisations. Il s’engage avec son club, de rentabiliser ces investissements humains et financiers par une gestion participative et rigoureuse.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :